L’approche Canixion

Le chien est un être sensible doué d’émotions et également un être sociable. De par ces affirmations, il va de soi que la méthode positive que j’utilise avec l’humain et le chien s’effectue sans nuire à l’intégrité physique et/ou mentale du chien.

« Aucun animal de compagnie ne doit être dressé d’une façon qui porte préjudice à sa santé et à son bien-être, notamment en le forçant à dépasser ses capacités ou sa force naturelle ou en utilisant des moyens artificiels qui provoquent des blessures ou d’inutiles douleurs, souffrances ou angoisses. Il doit être tenu compte de l’âge, de la volonté à agir, du sexe, et du niveau et des capacités d’apprentissage des animaux. »

Arrêté du 3 Avril 2014

Décret n°2004-416

Mais qui décide du caractère utile ou inutile d’une blessure ou d’une douleur ? Nous, humains ?

Je prône une approche positive de l’éducation, se basant sur une motivation à recevoir une récompense plutôt que sur une motivation à éviter une sanction.

Mais qu’est-ce que la récompense ?

Une idée reçue tend à dire que l’éducation positive se fait uniquement à la récompense alimentaire. Il est évident que beaucoup pensent que « C’est normal que ça marche avec du jambon, mais sans ça, le chien ne sait plus rien faire ». Cette affirmation peut s’avérer vraie si le travail est mal exécuté. En effet, si le levier utilisé pour l’apprentissage s’avère être la récompense alimentaire, elle doit être enlevée le plus rapidement possible pour être efficace dans nos attentes à moyen et long terme.

La récompense alimentaire est un de mes nombreux outils pour travailler avec le chien. Allant de la caresse, au jouet, à la liberté ou à la simple approbation de son humain, les outils pour travailler un chien sont infinis. Le but étant simplement de travailler avec le chien en le motivant avec quelque chose qu’il désire. C’est ce qu’est l’éducation positive. C’est simplement travailler en coopération avec son chien en lui permettant d’apprendre les bons comportements avec ce qu’il aime, plutôt qu’apprendre pour éviter une sanction.

éducateur canin méthode positive chien dresseur éducation

Mais pourquoi la récompense alimentaire est-elle utilisée s’il existe d’autres outils ?

éducateur canin méthode positive chien dresseur éducation
La récompense alimentaire est une récompense primaire (tout comme la boisson, la reproduction et le dodo). C’est quelque chose de primordial qui a une forte valeur à leurs yeux la plupart du temps. Contrairement aux renforcements secondaires tels que le jeu, la liberté, la caresse etc… qui ont de la valeur mais bien souvent moins importante que des renforcements vitaux. L’apprentissage se fait donc plus vite en passant par ce genre de renforcements. À chaque fois qu’un apprentissage est fait, une émotion est associée à ce dernier, qu’elle soit négative ou positive. C’est pourquoi il est préférable de faire ces apprentissages dans les meilleures conditions possibles et avec les meilleurs outils. Cela a pour but que le chien fixe des émotions positives aux différents comportements qu’il va acquérir. Il les reproduira alors beaucoup plus facilement, parce que
« C’est trop cool de faire ça ! ».

Et la punition dans tout ça ?

Une autre idée reçue de l’éducation positive est qu’on ne doit jamais dire « Non » au chien. Il est bien évident que cette idée reçue n’est absolument pas fondée. Le chien évolue dans une société d’humain fondée sur des règles humaines. Il doit donc sans cesse s’adapter à diverses règles non naturelles pour son espèce. Il est alors évident que le chien proposera parfois des comportements non adaptés à nos exigences d’humain. C’est pourquoi la punition survient de temps en temps pour qu’il comprenne que tel comportement n’est pas adapté à la situation présente. Néanmoins, il ne faut pas abuser de cette punition car elle ne permet pas au chien de comprendre quel comportement il doit adopter. La punition lui indique simplement « Tu ne dois pas faire ça ». C’est pourquoi il est préférable de privilégier le renforcement (récompense) qui lui indique quel comportement adopter, plutôt qu’une simple punition.

QUelques mots sur la punition

Pas besoin de lui infliger une punition physique (le collier étrangleur, électrique et ce genre d’outils sont évidemment aussi des punitions physiques, ne nous fourvoyons pas). La conséquence directe est alors une sanction physique si le chien n’adopte pas le bon comportement, même s’il ne comprend pas ce qu’il doit faire. Pas de « Je sais bien l’utiliser », un mauvais outil, même bien utilisé, reste un mauvais outil. Pas de place pour ça ici. Rappelons de nouveau que le chien est un être vivant et doué d’émotions. Par conséquent, il est essentiel de travailler avec lui dans le plus grand respect. Rappelons également qu’il est sans cesse obligé de s’adapter à nous, qu’il le veuille ou non. Nous leur imposons sans cesse nos règles d’humain, ne leur imposons pas en plus des souffrances physiques ou psychiques. Néanmoins, la punition est très importante à bien maîtriser pour savoir au mieux quand l’utiliser, comment et pourquoi pour qu’elle soit la plus efficace possible, afin d‘éviter de la répéter. Nos intentions avant de prendre un chien sont toutes bonnes, mais malheureusement, il y a trop peu de personnes pour nous montrer comment s’y prendre avec son chien en le respectant. Mais aujourd’hui, il existe des solutions respectueuses et efficaces pour avoir la vie que l’on souhaite avec nos précieux compagnons. Réapprenons à vivre ensemble dans le respect.
éducateur canin méthode positive chien dresseur éducation

Pour résumer tout ce beau discours, mon approche est avant tout respectueuse de l’humain et du chien. Je m’adapte au mieux aux attentes de chacun afin de proposer les accompagnements les plus adaptés possibles. Je me sers d’une multitude d’outils permettant d’obtenir un résultat efficace en respectant les attentes du chien et de son humain. Le jeu, la caresse, l’attention, la récompense alimentaire, la liberté, le contact congénères etc… Les outils pour travailler chaque chien sont différents et infinis. C’est ce qui fait la beauté de mon métier, qui permet une remise en question permanente sur les meilleurs outils et la meilleure approche pour respecter nos compagnons, mais également nous-mêmes. Cette remise en question et les approfondissements permanents des différentes méthodes et outils permet, à mon sens, d’être compétent et de le rester. La capacité à être un bon éducateur canin réside dans la capacité à maîtriser les différents renforcements et les différentes punitions, dans le respect profond de ce qu’il est. C’est cet équilibre qui amènera les chiens et les humains à vivre ensemble en harmonie.

éducateur canin méthode positive chien dresseur éducation

Informations générales

N° SIRET : 84184563900019
Mathieu PUZZO 

ouvert de 9h30 jusqu'a 20H 7j/7.